Comment payer un loyer en maison de retraite ?

1340

Une maison de retraite est un endroit qui abrite les seniors à la retraite. En y résidant, les personnes âgées bénéficient d’un suivi permanent avec des soins adaptés. Cela est bel et bien payant. En réalité, dépendamment de votre condition physique, votre chambre doit être payée. Comment s’acquitter de son loyer en maison de retraite donc ? Éléments de réponse.

Payer un loyer en maison de retraite : APA et aides de logement

Il est fréquent de constater qu’une fois admises en retraite, les personnes ne disposent plus d’assez de revenus pour subvenir à leurs besoins. Ainsi, en maison de retraite où une surveillance permanente leur est conférée, ces personnes peuvent payer leur loyer en faisant recours à l’APA. En effet, l’APA définie par allocation personnalisée d’autonomie est octroyée aux seniors excédant 60 ans.

Lire également : Emploi des seniors : quels enjeux, quelles solutions ?

Cette allocation est adaptée aux retraités dont les revenus mensuels sont en dessous du montant de base exigé. Par ailleurs, l’APL (aide personnalisée au logement) et l’ALS (allocation de logement à caractère social) sont des exemples d’aides au logement en maison de retraite.

Payer un loyer en maison de retraite : l’ASH

Payer un loyer en maison de retraite

A découvrir également : Trouver le lieu de vie idéal pour seniors : les critères pour choisir un logement adapté

Vous pouvez payer un loyer en maison de retraite en faisant recours à l’aide sociale à l’hébergement (ASH). Cette aide consiste à rétrocéder une cotisation aux retraités à revenus inférieurs de ceux exigés par leur maison de retraite. Retenez que le reversement de l’apport dans ce cas est effectué par le département du résident concerné.

L’ASH aide essentiellement à couvrir le manque entre les revenus du résident senior et le montant de son loyer en maison de retraite. Pour cela, certains paramètres sont pris en compte avant de procéder à l’apport. Il s’agit de la situation familiale du concerné, de la situation financière de ses enfants et de petits-enfants sans oublier la réglementation départementale en vigueur.

Mettre en vente ou en location un bien immobilier

Si vous disposez d’un bien immobilier, vous pourrez le mettre en vente ou en location.

Mise en vente

Cela traduit votre intention de rester définitivement en maison de retraite. En procédant à la vente de votre bien immobilier, vous êtes plus sûr de faire face aux loyers de votre résidence.

Deux possibilités vous sont offertes dans ce cas précis. Vous pouvez vendre le bien immobilier en entier ou en viager. En vendant entièrement votre maison, vous gagnerez une forte somme. Par contre en viager, la somme n’est pas conséquente, mais vous obtenez aussi une rente.

Mise en location

Il est également possible de payer un loyer en maison de retraite en mettant un bien immobilier en location. Ce faisant, les loyers que vous percevrez chaque mois serviront en retour au paiement de votre loyer en maison de retraite.

Toutefois, cette option est risquée parce qu’elle nécessite du temps, mais aussi vous devez faire face aux éventuelles situations de loyers impayés.

Payer un loyer en maison de retraite : les options de financement privées

Si vous ne disposez pas d’un bien immobilier pour financer votre loyer en maison de retraite, plusieurs options de financement privées peuvent être envisagées.

Les assurances dépendance sont une option intéressante, car elles permettent la prise en charge partielle ou totale du coût mensuel des frais liés à l’hébergement en maison de retraite. Il faut souscrire à une assurance dépendance dès que possible afin d’être couvert au moment où le besoin s’en fera sentir.

La rente viagère hypothécaire est une solution qui consiste à vendre tout ou partie de sa résidence principale et ainsi obtenir un capital versé sous forme de rente jusqu’à la fin de ses jours. Cette alternative peut être particulièrement avantageuse si vous êtes propriétaire d’une grande maison dont les charges (entretien, impôts fonciers…) deviennent trop importantes avec l’avancée en âge.

Le crédit viager hypothécaire fonctionne sur le même principe que la vente en viager, mais avec quelques différences. Effectivement, plutôt que de recevoir une rente chaque mois suite à la vente du bien immobilier, c’est le prêteur qui verse chaque mois un montant préalablement convenu au propriétaire du logement mis en garantie.

Il existe aussi l’aide sociale départementale, qui peut prendre en charge partiellement ou intégralement les frais liés aux dépenses quotidiennes de la personne hébergée. Toutefois, cette aide n’est accordée qu’aux personnes ayant épuisé toutes leurs ressources et dont les frais à payer sont supérieurs à leur revenu disponible.

Plusieurs solutions s’offrent aux seniors pour financer le loyer en maison de retraite. Il faut choisir celle qui convient le mieux à sa situation financière et personnelle.

Comment anticiper et préparer le paiement d’un loyer en maison de retraite ?

Anticiper et préparer le paiement d’un loyer en maison de retraite est essentiel pour éviter les situations financières difficiles. Voici quelques astuces pour vous y aider.

Pensez à bien planifier à l’avance votre hébergement en maison de retraite et donc à commencer à épargner dès que possible. Les coûts étant élevés, plus tôt vous commencez à économiser, mieux c’est.

Il faut aussi penser à régulariser votre situation administrative. Pour cela, pensez à bien vérifier si vous avez droit aux aides sociales ou fiscales existantes afin d’alléger le coût du loyer en maison de retraite. Le conseil départemental peut renseigner sur les différentes aides possibles (APA, aide sociale…). Il ne faut pas hésiter non plus à solliciter un avocat spécialisé dans les questions liées au droit des personnes âgées qui pourra vous orienter vers les solutions juridiques adaptées à votre cas.

Pensez à bien gérer vos finances personnelles : par exemple, limitez vos achats superflus ou réduisez vos frais bancaires grâce aux produits dédiés aux seniors.

Anticiper et préparer le paiement du loyer en maison de retraite passe avant tout par une bonne organisation personnelle ainsi qu’une connaissance approfondie des aides sociales et fiscales existantes. En planifiant à l’avance, en régularisant votre situation administrative et en adaptant vos dépenses quotidiennes, vous pourrez alléger le coût de votre loyer tout en bénéficiant d’une prise en charge de qualité dans un environnement adapté à vos besoins.