Travailler sa mémoire pour stimuler son cerveau

1317

Nous sommes tous dotés d’une mémoire. Cette dernière nous permet d’enregistrer et de restituer les données que nous recueillons. Cependant, il peut arriver que lors de la restitution, nous oublions certaines de ces informations. Rien de bien grave. Lorsque cela devient fréquent, vous pouvez stimuler votre cerveau. Découvrez comment vous y prendre.

Notion de mémoire

La mémoire est tout un système. En effet, elle permet d’abord d’encoder une information, de la stocker et de la rappeler au besoin. Ce n’est donc pas une simple mémoire situé dans un lieu spécifique du cerveau. Très souvent, vous entendrez parler d’hippocampe qui est aussi importante. Toutefois, toutes les zones du cerveau, interviennent dans la mémoire.

A lire en complément : Apa : quel est le montant de votre reste à charge ?

Les différents types de mémoire

Nous distinguons essentiellement :

La mémoire de travail

Elle est encore appelée mémoire à court terme ou mémoire immédiate. L’information n’est pas stockée. Autrement dit, l’information s’efface au bout de quelques instants.

A lire en complément : Financer ses projets de voyage à plus de 60 ans : les solutions à connaître

La mémoire sémantique

De façon générale, c’est la mémoire de la connaissance sur soi et du savoir du monde.

La mémoire épisodique

C’est la mémoire des événements récents ou anciens qui vous concernent ou concernent le monde. On les appelle encore mémoire autobiographique.

La mémoire perceptive

Elle repose sur les organes des sens.

Comment pouvez-vous travailler votre mémoire afin de stimuler votre cerveau ?

Vous souhaitez travailler votre mémoire, voici le processus à suivre :

La stimulation de la mémoire de travail

Il vous faut agir sur l’attention. Par exemple, vous avez l’habitude de tout le temps perdre vos clés. Prenez donc l’habitude de faire plus attention à l’endroit où vous les mettez. Vous pouvez ainsi choisir de les mettre sur la table et stocker cette information dans votre mémoire. Il faut donc soutenir l’attention et habituer les enfants à le faire. Soulignons que les enfants qui n’ont pas de mémoire sont des enfants qui n’écoutent pas. De ce fait, quand vous leur parlez, cela rentre dans une oreille et puis sort par l’autre.

La stimulation de la mémoire sémantique

Il vous faut vous cultiver. Et cela peut passer par des visites à des expositions ou beaucoup de lecture. Surtout essayez de retenir tout ce que vous apprenez. C’est une manière d’agrandir votre connaissance sur le monde sur soi.

La stimulation des mémoires épisodiques et perceptives

La mémoire épisodique peut se stimuler, en particulier quand vous avez des enfants toujours curieux. Vous devez pouvoir leur dire à quel âge vous avez fait du vélo pour la première fois par exemple. Quant à la mémoire perceptive, il suffit de travailler vos organes de sens pour la stimuler. Et ce, en allant contrôler l’efficacité de chacun d’eux.

Quid des autres méthodes de travail de mémoire ?

Plus votre niveau d’éducation est élevé et plus votre mémoire est conservée. Également, le travail permet de stimuler l’ensemble des fonctions cognitives. Aussi, vous pouvez faire des jeux (si vous aimez). De plus, l’activité physique joue un grand rôle dans la stimulation du cerveau. Et ce, principalement parce que cela améliore le système cardio-vasculaire et évite les lésions cardio-vasculaires.

Les bienfaits d’une bonne mémoire sur la vie quotidienne

Une bonne mémoire a de nombreux avantages dans la vie quotidienne. Elle permet de mieux s’organiser et de mieux planifier ses tâches quotidiennes, ce qui réduit le stress et l’anxiété.

Une bonne mémoire permet aussi d’avoir des relations sociales plus épanouissantes en se souvenant des prénoms ou même des anecdotes importantes liées aux personnes que nous rencontrons. Cela renforce les liens affectifs et facilite les conversations.

Une mémoire performante peut être un véritable atout professionnel. En effet, elle est essentielle pour retenir toutes les informations importantes lors d’une réunion ou pour mémoriser rapidement certaines données cruciales dans son travail.

Travailler sa mémoire ne représente pas seulement un moyen de stimuler son cerveau mais cela peut améliorer considérablement notre qualité de vie au quotidien, tant sur le plan personnel que professionnel.

Les activités ludiques pour améliorer sa mémoire

Il existe de nombreuses activités ludiques qui peuvent aider à améliorer sa mémoire. Parmi celles-ci, on peut citer les jeux de société tels que le Scrabble ou les échecs, qui stimulent la réflexion et la mémoire visuelle.

Les puzzles sont aussi un excellent moyen de travailler sa mémoire en sollicitant la capacité à mémoriser des images et leur positionnement dans l’espace.

La lecture est une autre activité efficace pour stimuler le cerveau. Elle permet notamment d’améliorer sa concentration et son vocabulaire tout en conservant une bonne capacité mnésique grâce aux informations nouvelles apprises.

Le sport est aussi bénéfique pour la mémoire car il favorise l’oxygénation du cerveau ainsi que la circulation sanguine. Effectivement, selon certaines études, pratiquer régulièrement une activité physique pourrait retarder voire éviter certains troubles cognitifs liés au vieillissement comme Alzheimer.

Il ne faut pas négliger l’importance du sommeil sur notre mémoire. Celui-ci est indispensable pour consolider nos souvenirs et retenir de nouvelles informations correctement. Aussi, veillez à avoir un bon sommeil réparateur chaque nuit afin d’améliorer votre performance cognitive au quotidien.