Comment occuper une personne âgée dépendante chez elle ?

1148

Pour les personnes âgées dépendantes, l’inactivité est l’une des grandes craintes à affronter. Cependant, il existe un certain nombre d’activités qui peuvent être faites pour rendre le temps d’arrêt plus agréable. Dans l’article suivant, nous vous expliquons comment occuper une personne âgée dépendante.

Faites de la lecture

La lecture est considérée comme l’une des principales activités utiles pour garder l’esprit actif. Ceci tant pour les jeunes que pour les personnes âgées. En fait, la lecture active la plupart des processus qui peuvent retarder le vieillissement.

A lire en complément : Quelles activités pour les personnes âgées ?

Diverses recherches ont montré qu’un niveau élevé de culture et d’activités intellectuelles peut contribuer à retarder la dégénérescence de l’esprit. À cela s’ajoute l’aspect social. La lecture d’un magazine ou d’un journal permet de se comparer à d’autres personnes qui ont fait des lectures similaires.

Adoptez un passe-temps, comme la cuisine

Les techniques manuelles et les passe-temps, comme la couture ou la cuisine, sont des activités qui retardent le vieillissement du cerveau. En plus, elles maintiennent l’esprit des personnes âgées actif. C’est le sujet d’une étude publiée dans une revue scientifique. Celle-ci a observé pendant quatre ans un groupe d’environ deux cents personnes âgées pratiquant ces activités.

A voir aussi : Loisirs adaptés aux seniors en fonction de leurs aptitudes physiques : découvrez les meilleurs choix

En particulier, différents facteurs, s’ils sont : produits dans la cuisine, peuvent être stimulants pour une personne âgée. L’apprentissage de nouvelles choses et le contact avec d’autres personnes sont des facteurs qui présentent positivement les relations sociales. Ils contribuent à maintenir l’esprit toujours actif.

Naviguer sur les réseaux sociaux

Des recherches récentes publiées dans plusieurs revues scientifiques ont souligné l’importance pour une personne âgée d’interagir avec les nouvelles technologies. De même qu’avec les nouveaux outils tels que les smartphones et les ordinateurs. L’utilisation régulière de ces outils dans la vie quotidienne permet de garder l’esprit de la personne âgée actif. Seule une personne sur dix âgée de plus de 65 ans utilise ces outils.

C’est également ce qu’affirme un article du magazine qui rapporte une série d’observations. Le fait d’utiliser l’esprit pour s’attarder sur de nouvelles réalités inconnues, entraîne une stimulation du cerveau. Cela contribue à le maintenir actif.

Cartes à jouer

Il a été : démontré que la stimulation cognitive due à un jeu de cartes, peut produire des effets très positifs. Cela peut également maintenir l’esprit actif. Se souvenir des règles et des séquences à suivre sont des facteurs qui stimulent les capacités cognitives du cerveau. L’importance de la logique n’est qu’un des aspects qui font des jeux de cartes un excellent exercice pour maintenir l’esprit actif.

En outre, les relations sociales sont encouragées. Cela rompt ainsi l’isolement culturel qui conduit souvent à des formes dépressives qui accélèrent l’effet du vieillissement sur le cerveau. Les jeux de cartes présentent également l’avantage de pouvoir être joués confortablement en ligne, seul ou en groupe.

Organisez des séances de musique ou de chant

La musique est une thérapie reconnue pour les personnes âgées souffrant d’une perte d’autonomie. Elle peut aider à réduire la douleur, le stress et l’anxiété tout en renforçant leur bien-être général. Les séances de musique sont aussi un excellent moyen de socialiser avec d’autres personnes.

Pensez à choisir des morceaux classiques, jazz ou même populaires selon ses préférences en matière musicale. Les chansons peuvent ramener des souvenirs heureux ou tristes et stimuler ainsi certains sentiments chez les patients.

Si votre proche n’aime pas écouter de la musique, il pourrait être intéressé par le fait de chanter lui-même. Effectivement, chanter permet aussi aux personnes âgées de communiquer leurs émotions et leur histoire personnelle à travers la mélodie. Cela peut avoir un impact positif sur leur humeur et favoriser l’estime de soi.

Si votre proche a été musicien dans sa jeunesse, c’est peut-être le moment idéal pour sortir son instrument poussiéreux du placard ! La pratique régulière aide non seulement au maintien cognitif, mais elle contribue aussi à entretenir leur passion pour cette activité artistique qu’ils ont pu chérir pendant tant d’années.

Organiser des séances musicales avec vos proches dépendants est une excellente manière de leur apporter du plaisir tout en maintenant leurs capacités cognitives et leur bien-être émotionnel.

Encouragez la pratique d’exercices physiques adaptés à l’état de santé de la personne âgée

Encouragez la pratique d’exercices physiques adaptés à l’état de santé de la personne âgée.

La pratique régulière d’exercices physiques est un excellent moyen pour les personnes âgées dépendantes de rester en bonne santé et actives. Les séances d’exercice peuvent aider à améliorer leur équilibre, leur force musculaire, leur souplesse et même prévenir des maladies liées au vieillissement telles que les maladies cardiovasculaires.

Il faut surveiller votre proche afin qu’il ne se blesse pas ou n’aggrave pas une condition existante. Si vous ne savez pas quel type d’exercice conviendrait le mieux à votre proche, consultez son médecin généraliste ou un professionnel spécialisé dans la kinésithérapie.

Il existe plusieurs types d’exercices qui sont adaptés aux différentes capacités physiques des personnes âgées dépendantes. Par exemple, si votre proche a des difficultés à se lever ou à marcher facilement, vous pouvez lui proposer quelques mouvements simples tels que des étirements légers sur une chaise confortable qui vont permettre de renforcer ses muscles sans risquer une chute.

Si votre proche peut se déplacer avec plus d’aisance mais doit éviter les activités trop demandantes sur le plan physique comme sauter ou courir, optez pour une promenade douce autour du quartier lorsqu’il fait beau temps. La natation ou encore le yoga peuvent aussi être bénéfiques car ils impliquent peu de stress sur les articulations.

Encourager la pratique régulière d’exercices physiques auprès de votre proche est essentiel pour maintenir son bien-être physique et mental. De plus, cela peut aussi aider à réduire le risque de chutes et contribuer ainsi à minimiser sa dépendance sur le long terme.