Comment soigner son plan d’épargne retraite ?

1159

La plupart des séniors se plaignent de leur pension de retraite qui ne serait pas à la hauteur de leurs besoins. Cependant, ils ne peuvent pas non plus compter totalement sur l’État. Il revient donc à chaque salarié de s’assurer tant qu’il en a encore la possibilité, un complément de revenu. Voici des astuces pour soigner son plan d’épargne.

Tirer avantage du PER

Le plan d’épargne retraite (PER) est un dispositif d’épargne qui a vu le jour grâce à la loi Pacte de 2019. Son but est de remplacer les anciens mécanismes de placements complémentaires pour la retraite. Il permet de transférer et de regrouper dans une seule enveloppe tous vos contrats.

Lire également : Optimisez votre temps libre et préparez votre retraite pour en profiter pleinement

La bonne nouvelle est que le PER présente des avantages fiscaux, dont vous pouvez profiter pour votre retraite. En effet, ce type d’épargne se retrouve parmi les placements fiscalisés au moment de la sortie. Pour donc améliorer votre fiscalité, il vous faudra opérer un choix selon votre tranche marginale d’imposition et votre mode de sortie.

Le PER permet de déduire les versements de vos impôts sur revenu. Pour donc soigner votre plan d’épargne, vous avez besoin de connaître votre TMI (taux marginal d’imposition) au cours de votre vie active. Ainsi, vous pourrez anticiper ce qui vous sera octroyé pendant votre retraite.

A lire en complément : Chèques-vacances pour retraités : critères d'éligibilité et démarches

Souscrire une assurance-vie

plan d'épargne retraite

L’assurance-vie permet également d’optimiser votre plan d’épargne retraite même si elle n’est pas en tant que tel un produit de ce type de placement. Elle vous offre la possibilité d’entrer en possession de vos cotisations sous forme de capital ou de rente viagère. Cependant, quel que soit votre âge, vous pouvez racheter à tout moment votre épargne. En effet, vos sous ne sont pas bloqués dans une assurance-vie.

Par ailleurs, depuis septembre 2017, sa fiscalité s’est vue allégée pour toutes les souscriptions et tous les versements effectués après le 27 septembre de cette année.

En outre, en cas de décès du souscripteur, l’assurance-vie permet au conjoint de ce dernier de jouir d’une exonération des droits de succession. Il s’agit de l’une des raisons qui motivent les salariés à souscrire une assurance-vie à la fin de leur carrière ou durant leur retraite.

Choisir un régime de retraite complémentaire

Pour soigner votre plan d’épargne retraite, vous pouvez aussi opter pour un régime de retraite complémentaire. Ainsi, pendant que vous travaillez encore, vous profitez pour cotiser afin de compléter votre pension de retraite.

Les caisses de retraite complémentaires AGIRC et ARRCO sont disponibles à cet effet. Avec elles, vous acquerrez des points pendant que vous exercez et ceux-ci vont se transformer en monnaie quand vous devenez inactif.

Par ailleurs, vous avez aussi l’ASPA qui est un dispositif qui permet d’améliorer son plan d’épargne retraite. Il s’agit en effet, d’une aide de l’État réservée à une certaine catégorie de personnes. Elle concerne les séniors de plus de 65 ans vivant modestement d’une part et les personnes n’ayant pas assez cotisé quand elles étaient actives.

Investir dans l’immobilier locatif pour augmenter ses revenus à la retraite

Investir dans l’immobilier locatif est également une solution pertinente pour augmenter ses revenus à la retraite. Cela consiste à acheter un bien immobilier et le mettre en location afin de percevoir des loyers.

Avant d’investir, pensez à bien vous renseigner sur les différents types de biens immobiliers disponibles sur le marché ainsi que leur rentabilité. Les appartements T2 ou T3 sont souvent recommandés car ils sont plus demandés que les grandes surfaces et moins chers à l’achat que les maisons individuelles.

Pensez à bien prendre en compte la localisation du bien, sa proximité avec les transports en commun et toutes autres commodités qui peuvent influencer le choix des locataires. Il faut prévoir un budget pour assurer l’entretien régulier du logement, même si ce dernier ne génère pas encore de revenus.

Investir dans l’immobilier vous permet non seulement d’avoir une source de revenus complémentaire mais aussi d’assurer votre patrimoine immobilier. Vous pouvez, par exemple, investir via une Société Civile Immobilière (SCI) qui permet aux membres associés d’être propriétaires indivis d’un ou plusieurs biens immobiliers tout en partageant le risque financier. Cette option peut être intéressante si vous voulez éviter certains frais tels que le droit de mutation, notamment lorsqu’il s’agit d’un héritage familial.

Investir dans l’immobilier locatif nécessite une étude approfondie avant toute prise de décision pour garantir la meilleure rentabilité possible.

Évaluer régulièrement ses placements pour optimiser son épargne retraite

Pour cela, vous devez suivre l’évolution de vos investissements, notamment ceux qui sont placés sur les marchés financiers. Vous pouvez consulter votre banquier ou un conseiller en gestion de patrimoine pour avoir une vue globale de vos placements.

En fonction des résultats obtenus, vous pouvez régulièrement réajuster votre portefeuille. Si certains investissements ont généré des profits importants, vous pouvez envisager d’en vendre une partie afin de réaliser des bénéfices. À l’inverse, si certains placements ne rapportent pas suffisamment ou présentent un risque trop élevé, il peut être judicieux de les céder ou d’en diminuer la part dans votre portefeuille.

Vous devez aussi être attentif aux nouvelles opportunités d’investissement qui se présentent à vous. Les innovations technologiques peuvent, par exemple, offrir des perspectives intéressantes pour diversifier votre portefeuille. N’hésitez pas à prendre conseil auprès d’un professionnel avant toute décision importante.

N’oubliez pas que l’épargne retraite doit s’anticiper dès le plus jeune âge, car plus tôt vous commencez à épargner, plus les sommes accumulées seront importantes au moment du départ à la retraite. Le suivi régulier du plan d’épargne retraite vous permet de maximiser votre patrimoine et de pallier d’éventuelles fluctuations économiques.